Cet aticle a été publié en premier sur ce site

“Oguen” est un organisme financier, dont le nom veut dire “équitable”et ayant pour finalité l’octroi de concours financiers à des taux bas à des ménages et particuliers aux revenus modestes, mais également aux PME, aux primo-accédants, etc…
Se pourrait-il que la première banque coopérative et solidaire voit le jour en Israël ?

“Oguen”, qui veut dire “équitable”, est un organisme financier à but non-lucratif, et ayant pour objectif l’octroi de concours financiers aux populations les plus modestes, celles ayant généralement les plus grandes peines à contracter un emprunt.
Le 25/09/2019 il a reçu l’agrément du Superviseur de l’AMF – Autorité des Marchés Financiers – l’honorable Docteur Moshé Baraket, d’octroyer des concours financiers.
À noter que son agrément répond aux nouveaux critères d’exigences de l’AMF, ceux-là mêmes qui ont été passablement fustigés au cours des dernières semaines par nombre d’acteurs des marchés financiers et du circuit bancaire.
Selon l’AMF, “Oguen” répond parfaitement aux critères requis à l’obtention de son agrément comme prévus aux termes des conditions d’éligibilité publiées en aout 2019.

“Oguen” propose des prêts accessibles et à des taux bas à des ménages et particuliers aux revenus modestes, mais également aux PME, aux primo-accédants, aux associations et institutions à but non-lucratif, etc…
À ce stade, “Oguen” dispose d’un Capital de 300 millions de shekels ce qui pourrait bien en faire la première banque coopérative et associative du pays.

Contrairement à la banque en ligne actuellement en cours de développement et qui a reçu le permis d’exercer de la part du Superviseur des banques, en faisant de facto une banque à part entière, l’agrément de l’AMF permet uniquement l’octroi de prêts en parallèle de ceux du circuit bancaire.
Ainsi, l’on ne peut pas parler à proprement parler d’une banque, qui pourrait lever des prêts en prenant en collatéral les placements de ses clients et épargnants, toutefois il s’agît là d’un cap important en matière de financements alternatifs au circuit bancaire, ce qui jouera en faveur des ménages et foyers israéliens.
De fait, ces nouveaux acteurs permettront d’augmenter la concurrence sur un marché qui en manque passablement.

Moshé KAHLON, l’actuel ministre des Finances, a réagi en ces termes ” l’octroi de cette agrément répond à deux objectifs : augmenter la concurrence d’une part, mais également permettre la création d’une économie coopérative et altruiste. Avec “Oguen” et la future banque en ligne nous montrons la voie au monde bancaire : celle où la concurrence jouera en faveur des PME et particuliers. Aujourd’hui l’AMF a apporté sa pierre à l’édifice et je souhaite que d’autres organismes similaires voient le jour rapidement”.

Et le Superviseur de l’AMF de conclure : ” l’agrément accordé ce jour à “Oguen” est la preuve que lorsqu’un organisme financier est sérieux et ordonné, il peut aisément l’obtenir. Nous avons dernièrement entrepris nombre de changements au sein de notre organisme et revu nos exigences à la hausse, avec pour but d’augmenter la concurrence en faveur des consommateurs, mais également la qualité du service. En ce sens, nous fondons de nombreux espoirs sur la Fintech et devrions prochainement publier nos exigences en matière d’agrément de solutions de paiements, qui sont le fruit de concertations avec la Banque Centrale d’Israël, mais également d’autres acteurs du Marché”.

Calcalist

Articles liés

Source: ouvrir-un-compte-bancaire-en-israel.com

Lien original: https://www.ouvrir-un-compte-bancaire-en-israel.com/bientot-une-banque-cooperative-et-solidaire-en-israel/