Cet aticle a été publié en premier sur ce site

Révolution pour la vieille ville de Lod : 4,000 constructions supplémentaires à 10 minutes de Tel Aviv.
Le Comité en charge de l’aménagement du territoire a dernièrement validé un vaste projet d’aménagement urbain visant à détruire les barres d’immeubles encerclant la ville afin de les remplacer par des tours d’immeubles de 10 à 25 étages avec des façades en verre.

Révolution pour la vieille ville de Lod : le Comité en charge de l’aménagement du territoire a dernièrement validé un vaste projet d’aménagement urbain de la vieille ville tout en repoussant les éventuelles oppositions à ce-dernier.
Le plan promu par la municipalité de Lod s’étendra sur 343 acres et englobera 1,191 logements et 20 commerces dans un état de délabrement avancé et dont certains se trouvent dans des barres d’immeubles de 4 étages.

Ces-derniers seront détruits pour permettre la construction de 5,274 appartements dans des tours d’immeubles de 10 à 25 étages avec des façades en verre ; à noter que 1,055 appartements seront des petites surfaces ce qui témoigne d’une volonté de changer la population de la ville.
De fait, Lod ne se trouve qu’à 10 minutes de Tel Aviv en train.
Les immeubles les plus petits seront construits aux abords de la ville antique, tandis que les plus grands, plus loin dans la périphérie.
Seront également construits 40,000 m2 de surfaces commerciales, hôtelières et industrielles et 58 acres seront réservés à la municipalité et aux services publics.

Du côté des compensations prévues, les actuels propriétaires seront dédommagés par 12 m2 supplémentaires avec toutefois une possibilité de se retrouver avec un nouvel appartement moins bien situé que le précédent.
Ils seront cependant compensés par des droits sur des surfaces commerciales qu’il leur sera loisible de vendre à un promoteur ou une tierce Partie.

La zone fut déterminée comme zone d’habitation prioritaire dès juillet 2018 par le Gouvernement et fut soumis aux objections publiques en juillet 2019.
Le projet se trouve entre les rues Hahalouts au Nord, Frieman et Hashmonaim pour l’Est et le Sud, Hertzog et l’avenue Tsahal pour l’Ouest et se trouve aux abords de la ville antique de Lod, vieille de plusieurs millénaires.

70 % de la population de la ville antique et du quartier Ramat Eshkol sont arabes et seuls 30 % sont juifs, si bien que l’une des craintes principales de ce projet était le départ des populations arabes, poussant les autorités locales à mettre l’accent en matière de pédagogie auprès des populations locales, en expliquant que ce projet sera mené exactement comme l’ensemble des projets, que chaque propriétaire actuel sera compensé de la même manière et ce sans aucune considération de son origine ou de sa religion.
Fut également précisé qu’en adéquation avec les règles régissant le libre-marché, aucune discrimination ne sera également pratiquée en matière de sélection des acquéreurs.
Le Comité en charge de l’aménagement du territoire a d’ailleurs salué la qualité du travail de communication effectué par la municipalité de Lod, que ce soit des présentations et réunions publiques d’informations auprès des populations locales, mais aussi divers programmes d’aide apportés à ces-dernières.

Et le maire de Lod de conclure  » les enjeux sont grands pour notre ville et englobe aussi bien les problèmes de densité de population, que les problèmes de transports et d’accessibilité, mais pas que ! Seront également pris en considération les questions de stationnement, de sécurité et prévention de la délinquance, ainsi que la question des infrastructures publiques permettant à la ville de se trouver au sein de ces territoires ».

Calcalist

taux directeur

Formule indexée au taux directeur de la BCI (Prime)

Cliquez ici

Source: credit-immobilier-en-israel.com

Lien original: http://credit-immobilier-en-israel.com/2019/11/lod-le-nouveau-grand-chantier-de-letat/