Cet aticle a été publié en premier sur ce site

Pour ce qui est des prévisions pour l’économie 2022, fin septembre 2021, la BCI – Banque Centrale d’Israël – a fait un achat supplémentaire d’obligations pour 76.9 milliards de shekels.
Pour autant, le Gouverneur de la BCI fait savoir qu’une contraction de la politique monétaire est déjà en cours.

Pour ce qui est du taux directeur, il est maintenu à 0.10 %, tandis que l’Inflation devrait être de 2.50 % pour 2021 et de 1.60 % pour 2022, ce qui ne laisse pas présager d’un contexte inflationniste incontrôlé.

En termes de Croissance, les prévisions pour l’année en cours ont été rehaussées passant de 5.50 % à 7 % ; pour 2022, elles ont été toutefois revues à la baisse, passant de 6 % à 5.50 %.

Sans grandes surprises, la BCI a maintenu le taux directeur à 0.10 %.

Amir Yaron, son actuel Gouverneur, a également fait savoir que la Commission monétaire qu’il préside avait également décidé de mettre un terme au programme d’assouplissement quantitatif sur les marchés obligataires au cours des mois à venir.

Concernant ce dernier point, à savoir la fin du plan d’achat d’obligations, qui fut mis en place dans le cadre d’un plan d’aide économique à la relance suite aux dommages causés par la pandémie de Covid-19 sur l’Économie, le gouverneur a fait savoir que cette décision était similaire à celle déjà prise par d’autres banques centrales ; il a d’ailleurs fait savoir que la BCI avait déjà commencé avec le TAPERING (réduction monétaire et retrait de la politique monétaire expansionniste).

Selon le Comité monétaire de la Banque d’Israël, “la poursuite de l’activité économique et une Croissance normale permettront l’achèvement des différents programmes d’assouplissement quantitatif au cours des mois à venir. Cela permettra notamment de continuer à soutenir la réalisation des objectifs politiques, ainsi que la reprise économique après la crise tout en assurant le bon fonctionnement continu des marchés financiers”.

Une croissance attendue à 5.5% pour 2022

Pour ce qui est de la Croissance, les prévisions de la BCI pour l’année en cours ont été rehaussées en passant de 5.50 % à 7 %, tandis que pour 2022, elles ont été revues à la baisse, passant de 6 % à 5.50 %.

Du côté de l’Inflation, le Gouverneur table sur une augmentation en 2021, à savoir 2.50 %, chiffre qui reste cependant dans les limites prévues par la BCI rappelle-t-il, à savoir entre 1 et 3 %.

Il estime pour autant que, “dans la mesure où certaines des raisons à la hausse de l’Inflation sont temporaires, cette dernière devrait baisser en 2022 et être ramenée à 1.60 %.”

Il a également souligné le fait que ” l’environnement inflationniste bien qu’actuellement en hausse en Israël est toujours nettement inférieur à celui du reste du monde. Il n’y a pas de flambée inflationniste en Israël et cela nous permet d’être patients.

“Selon les prévisions de la BCI, le taux de chômage estimé pour 2021 a été mis à jour et ramené de 10.80 % à 10.40 %, révision à la baisse qui se poursuit également pour l’année suivante avec des prévisions passant de 6.40 % à 5.80 %.

Du côté du déficit budgétaire qui devait initialement se creuser de 7.10 % en 2021, ce chiffre a été ramené à 6.40 % ; il a pour autant légèrement révisé à la hausse pour 2022, passant de 3.80 % à 4 %.
Le ratio dette/PIB ne devrait pas passer 73.50 % en 2021 et 73 % l’année prochaine.

À ce stade, la BCI a acheté dans le cadre de sa politique monétaire expansionniste des suites de la Covid 19 pas moins de 76.90 milliards de shekels d’obligations (chiffre vrai à la fin septembre 2021), bien au delà des prévisions initiales qui portaient sur 50 milliards, avant d’être ramenées à 85 en octobre 2020, soit 35 milliards de plus.

Lissé sur l’ensemble de la période écoulée depuis le début de la pandémie, la banque centrale a fait l’acquisition d’environ 3.3~3.4 milliards de shekels d’obligations par mois.

Enfin, la prochaine décision de la BCI en terme de taux directeur se tiendra en décembre 2021.
En attendant, l’USD se renforce face à l’ILS, tandis que l’EUR est en pleine chute…

Source: ouvrir-un-compte-bancaire-en-israel.com

Lien original: https://www.ouvrir-un-compte-bancaire-en-israel.com/economie-israelienne-quelles-perspectives-pour-2022/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=economie-israelienne-quelles-perspectives-pour-2022