Cet aticle a été publié en premier sur ce site

Tandis que les marchés chutent, paradoxalement, les cryptomonnaies chutent aussi.
Pourquoi paradoxalement ? Car les cryptomonnaies étaient initialement considérées comme décorrélées des marchés financiers.

Pour autant, la corrélation entre le marché des cryptomonnaies et le marché boursier traditionnel est en hausse et dans l’ombre des fortes baisses de Wall Street dues à la hausse des taux d’intérêt, les monnaies virtuelles chutent également. Le Bitcoin a chuté de près de 20 % en l’espace d’une semaine tombant à environ 28,000 USD le 12/05/2022.

Sur fond de fortes baisses des marchés enregistrées au cours des deux dernières semaines en raison de hausse du taux directeur de la FED (Banque Centrale Américaine), le marché des cryptomonnaies connaît également des bouleversements : le Bitcoin a chuté de 14 % la semaine dernière s’échangeant autour des 33,400 USD – moins de la moitié de la valeur maximale atteinte en novembre de l’année dernière, soit 68,800 USD, et sa valeur la plus basse atteinte depuis janvier dernier.

Cette semaine il a d’ailleurs poursuivi sa chute pour arriver au plus bas le 12/05 à environ 26,000 USD, avant de rebondir pour clôre aux alentours des 28 le même jour.

Le Bitcoin n’a d’ailleurs pas l’exclusivité de cette chute, les autres cryptomonnaies se comportant de façon similaire : l’ Etherium a chuté d’environ 15 % la semaine dernière au cours d’environ 2,440 USD, XRP a perdu environ 10 %, Solana environ 18 %, Cardano 12 % et Terra environ 26 %.
Dans le même temps, le Dogecoin de Musk, a perdu environ 9 % en une semaine et Shiva près de 19 %.

Depuis le début de l’année, le Bitcoin a perdu environ 30 %, Etherium a chuté d’environ 35 % et la plupart des autres principales cryptomonnaies du Marché ont perdu entre 30 % et 50 % chacune.

Il convient de noter que selon le site Web CoinMarketCap, la majeure partie du marché des cryptomonnaies appartient toujours au Bitcoin, qui reste la première et principale devise avec une part de marché d’environ 42 %, suivie de l’Etherium qui en détient à peu près 19% ; le reste du marché se partage entre différentes devises détenant des parts de marché beaucoup plus faible.

Tandis qu’au moment de l’accord conclu de rachat de Twitter par Elon Musk pour 44 milliards d’USD, le DogeCoin avait connu un bond de 30 %, ce dernier a chuté à nouveau de 26 % au cours de 0.1215 USD.

Les baisses actuelles se font en parallèle des baisses des marchés aux États-Unis et dans le monde, notamment pour ce qui est des valeurs technologiques : la semaine dernière, le Nasdaq a chuté de 7.40 %, le S&P 500 de 5.30 % et le Dow Jones de 4.50 %.
Depuis le début de l’année, les trois ont perdu respectivement 23.30 %, 14 % et 10 %.

Depuis quelques temps déjà, le lien entre le marché de cryptomonnaies et celui du marché boursier traditionnel tend à se renforcer, notamment pour ce qui est des valeurs technologiques.

Selon Bloomberg, le mois dernier, la corrélation entre Bitcoin et le NASDAQ 100 a atteint un nouveau sommet de 0,6945, lorsque 1 indique une relation parfaite et -1 indique une relation inverse (ce qui signifie que les deux sont en contraste frappant l’un avec l’autre) ; en d’autres termes, le Bitcoin et l’indice tendent de plus en plus à se comporter de la même façon.

Du côté des professionnels du Marché, l’on observe que “la corrélation entre les marchés des capitaux et les marchés des cryptomonnaies est plus élevée que jamais, la peur et l’aversion au risque dominant actuellement.

Les cryptomonnaies sont généralement beaucoup plus liquides et ont donc tendance à être très volatiles sur des marchés plus petits que les marchés boursiers, les obligations, les devises et les options.

Il convient toutefois de rappeler que dans le passé, il y eu pas mal de cas de corrélation temporaires qui ont par la suite changé de direction devenant parfois même antagonistes, il est donc encore trop tôt pour déterminer si cette corrélation s’inscrira dans le temps”.

“Le marché du Bitcoin est encore largement spéculatif et des événements mineurs peuvent donc affecter le taux de change à court terme. Cependant, il est important d’examiner les tendances à long terme, y compris le décret présidentiel de Biden concernant les monnaies numériques et le projet de loi du Sénat qui interdit à une personne d’investir dans des monnaies numériques dans le cadre de son fond de pension, qui permettront de déterminer les tendances dans le temps “.

Source: ouvrir-un-compte-bancaire-en-israel.com

Lien original: https://www.ouvrir-un-compte-bancaire-en-israel.com/la-chute-du-marche-financier-entraine-avec-elle-les-cryptomonnaies/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=la-chute-du-marche-financier-entraine-avec-elle-les-cryptomonnaies