Cet aticle a été publié en premier sur ce site

Au 28/09/2022, l’USD a passé la barre symbolique des 3.50 ILS ; 3.53 ILS plus exactement, soit une augmentation de 1.50 % depuis la dernière publication des cours de changes, peu avant la fin de semaine et les jours chômés en raison des célébrations de la nouvelle année juive.

En parallèle, l‘EUR continue sa chute avec un cours à 3.387 ILS au 28/09/2022.

Au cours de la première semaine d’octobre 2022, la BCI – Banque Centrale d’Israël – devrait revoir son taux directeur à la hausse, ce qui aura pour conséquence de renforcer le shekel par rapport aux autres devises…

L’USD continue de s’envoler pour atteindre son plus haut niveau atteint au cours de l’année 2022, à savoir le cours de 3.53 ILS pour 1 USD au 28/09/2022.

En parallèle, l’EUR continue sa chute avec un cours à 3.387 ILS au 28/09/2022, creusant un peu plus l’écart entre les deux devises, à savoir une différence de 4 % ; ainsi, le 28/09/2022, l’EUR/USD renoue avec les 1.05… sauf que cette fois ci, c’est 1 USD qui s’échange contre 1.05 EUR…

Au moment de l’écriture de ces lignes, soit le 28/09/2022, l’USD enregistre une progression de 1.50 % face à l’ILS depuis son dernier cours enregistré, le 22/09/2022, peu avant la fin de semaine et les jours chômés en raison des célébrations de la nouvelle année juive, tandis que dans le même temps, l’EUR accuse une chute d’environ 1.10 %.

Dans le même temps, la bourse de Tel-Aviv réagit aux fluctuations des bourses mondiales durant les jours chômés (pour raisons religieuses)  des baisses d’environ 2 % à 3 %.

Sur le plan des exportations, ceux exportant vers la zone USD célèbrent cette augmentation, leurs recettes perçues en USD permettant de générer plus de shekels ; toutefois, pour ceux dont les exportations se font vers la zone EUR, la situation est bien plus complexe et pourrait mettre leur entreprise en péril, pour peu que cette tendance se poursuive dans le temps.

Concernant le tourisme, les israéliens voyageant en Europe jouissent d’un fort pouvoir d’achat, à contrario, si besoin il est de le préciser, de ceux voyageant aux États-Unis.

Il convient de préciser que la BCI a rompu avec ses interventions sur le marché des Changes au cours des six derniers mois, tandis que cette pratique avait encore cours en 2020 et 2021, s’inscrivant même dans un plan de sauvetage de l’USD lorsque celui ci menaçait de passer sous la barre des 3 ILS (3.04 ILS plus exactement).

De fait, début 2021, la BCI annonçait un plan de sauvetage de l’USD, passant par un achat massif de ces derniers et tablant initialement sur l’achat de 30 milliards d’USD au cours de l’année 2021 avant de finalement dépasser cet objectif d’achat.

À cette époque, la chute de l’USD représentait un réel danger pour une large part des exportateurs de biens et de services israéliens, de nature à pouvoir engendrer des licenciements de masse, sauf reprise de l’USD face à l’ILS.

Enfin, au cours de la première semaine d’octobre 2022, la BCI – Banque Centrale d’Israël – devrait revoir son taux directeur à la hausse, ce qui aura pour conséquence de renforcer le shekel par rapport aux autres devises…

Bien que l’Inflation connaisse actuellement une décélération en Israël, la plupart des analystes financiers tablent sur une augmentation de 0.50 % ; certains pensent même à 0.75 %…soit la même augmentation qui fut décidée lors de la précédente réunion de la commission Monétaire, ramenant le taux Directeur à 2 % et le Prime (formule d’emprunt indexée au taux Directeur) à 3.50 %.

Inutile de préciser que ces augmentations répétées du taux Directeur ne sont pas sans conséquences pour nombre de ménages israéliens, qui ont vu leur indice de base passer de 1.60 % début avril 2022 à actuellement 3.50 % et leurs échéances de prêts augmenter en conséquence.

Source: ouvrir-un-compte-bancaire-en-israel.com

Lien original: https://www.ouvrir-un-compte-bancaire-en-israel.com/lusd-senvole-tandis-que-leur-chute/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=lusd-senvole-tandis-que-leur-chute